Saint Martin De Laives Envoyer un mail au webmaster http://www.saintmartindelaives.com
Accueil Accueil
Historique de l'association Historique de l'association
Le saint "Martin" Le saint "Martin"
News News
Légende Légende
Poésies Poésies
Visite guidée Visite guidée *
Le Mont Saint Martin Le Mont Saint Martin
Assemblée Générale Assemblée Générale
Albums Photos Albums Photos
Remerciements Remerciements
Partenaires Partenaires
Le mot du webmaster Le mot du webmaster
Contactez nous Contactez nous
Lexique Lexique
Soutenez l'association Soutenez l'association
Le livre d'or Le livre d'or

Page disponible en anglais * Page disponible en anglais

Laives Patrimoine

Information - Les images sont de bonne qualité, merci de patienter pendant le téléchargement.
- Les images se redimensionnent automatiquement selon la taille de votre écran.
- Pour les télécharger en taille réelle cliquez sur la miniature avec le bouton droit et sélectionnez "Ouvrir le lien dans une nouvelle fenêtre".

Retour aux albums photos Retour aux albums photos

Construit de plusieurs hameaux et quartiers mi pente de la colline, (Sermaisey, Le Noux, St Bonnet, la Ruée, Le Paquier, ...) le village de Laives les rassemble autour du Mont Saint-Martin pour des raisons de sécurité.

Site d'origine Gallo-Romaine puis conservé au moyen âge, il possède de nombreuses carrires (ou perrières) d'o sont issues la plupart des pierres utiliséses pour la construction des maisons et monuments Laivois et ceux des alentours.

Son nom provient peut être de "leavi" signifiant peuplade gauloise, ou bien du nom celtique de l'eau "eve" car elle y coule en abondance.

Quelques vignes subsistent au flan de la colline, bien que n'tant pas viticole avant tout, le village recèle encore de vieux pressoirs dissimulés a et l dans quelques granges...

Le Plan de la visite Une jolie décoration
1 : Saint Martin de Laives 2 : Manoir de Sermaisey et colombier : (privé)

Eglise romane des XIe et XIIe siècles, elle est entourée de pierres tombales, composée d'une nef flanquée de bas côtés, et d'un transept supportant le clocher de plan carré.
Les deux chapelles ont été ajoutées eu transept au XVe et XVIe siècles.
On cesse d'y célébrer le culte à la construction de l'église du bourg en 1836.

Son emplacement exceptionnel et son illumination lui ont valu le nom de :

"Phare de la Bourgogne du Sud"

Ce manoir a été construit au XVIIe siècle, sur les restes d'un ancien château féodal dont il ne subsiste que le colombier. La tour pentagonale abrite un remarquable escalier à vis en pierre et les vestiges d'une chapelle qui abritait de magnifiques bas reliefs dont "La présentation de la vierge au temple". Ce dernier est encastré dans le mur d'une maison privée, à quelques mètres de là, rue de la croix bichet. (Visible de la rue)

Le manoir et le colombier
Le Manoir De Sermaisey Le Manoir De Sermaisey Le Colombier
3 : Lavoir de Sermesey 4 : Chapelle Saint Bonnet : (Fermée)

Construit en pierres de Laives, il fut terminé en 1827 et rénové en 2001. Alimenté par la fontaine d'Apcher, il est encore utilisé de nos jours, notemment pour laver de grandes pièces de linge. On doit sa rénovation à Mr VIROT de Fleurville qui, en tant que dernier lavier de Saône et Loire, aura réalisé ici son ultime travail.

Le lavoir de Sermesey
Le lavoir de Sermesey Le lavoir de Sermesey Le lavoir de Sermesey

Peut être édifiée en 1855, puis écroulée 20 ans plus tard, elle fut reconstruite grâce à une souscription. Ornée simplement de son saint, les habitants le fête le 15 janvier en sonnant l'unique cloche et en invitant les enfants à y manger des gauffres.

5 : Rue des fontaines, le four, l'abreuvoir, et le grand lavoir 6 : Chapelle de Lenoux

Les fontaines sont des réalisations décidées en 1882.

La première, dite fontaine MURET, est située face au four banal (Privé) qui abritait en son temps les rencontres entres échevis de Laives et évêques de la Ferté pour y régler leurs contentieux. Les eaux de la fontaine et de la source du Rompereau ont été canalisées et distribuées sur l'abreuvoir et les 3 autres fontaines identiques, selon le précepte de Mr FRANCINE, fontainier de Louis XIV à Versailles.

Le grand lavoir, situé sous la fontaine MURET, au bout d'une petite rue à gauche en descendant, a été construit au XIXe siècle et restauré tout comme celui de Sermaisey. Poussez la porte pour admirer une magnifique charpente d'antan.

La rue des fontaines
La rue des fontaines La rue des fontaines La rue des fontaines La rue des fontaines

La fontaine Muret - L'abreuvoir - Le four banal - La source
La fontaine Muret Un abreuvoir Le four banal La source

Le lavoir du bourg
Le lavoir du bourg Le lavoir du bourg Le lavoir du bourg

Elle a été édifiée en 1484 par l'abbé Jean GELIOT et dédiée à Notre Dame du Bon Secours. Elle était ornée à l'origine de nombreuses statues. Seules celle de St Fiacre a survécue à la révolution.

On y accède par plusieurs marches et un palier fermé par une porte en chêne sculptée.

L'intérieur, bien conservé, est éclairé par une baie ogivale de style flamboyant.

Des fresques et des peintures mûrales y subsistent encore.

A voir, derrière la chapelle, l'ancien prèsbytère, magnifique bâtisse privée.

La chapelle de Lenoux

7 : Porche des Antonins 8 : La Ruée

Avec la statue de St Antoine abrité dans une niche de style flamboyant, il ouvre sur une cour privée. Cette statue est le seul reliquat d'une chapelle élevée en 1474, dédiée à ce saint sans doute afin d'enrayer une épidémie de "mal ardent" (transmis par les ergots de seigle), ce porche est situé sur la gauche, après la chapelle Lenoux, en continuant la montée.

Le porche des Antonins et la statue de Saint Antoine
Le porche des antonins La Statue de St Antoine

Cette rue est constituée de magnifique bâtisses de divers styles. Les fermes se reconnaissent à leurs cours et leurs immenses portes de granges.

Sur la droite en venant du centre, à mi chemin, une maison privée possède un magnifique escalier dont la rampe monolytique (d'un seul tenant) à probablement été élaborée au XIXe siècle par les anciens propriétaires tailleurs de pierre.

Maison et pressoir
La maison et son pressoir La maison et son pressoir

La ferme fortifiée et la maison bourguignonne
La maison fortifiée La maison bourguignonne
Eglise du bourg : (fermée)

Edifiée en 1827 sur les plans de l'architecte DUTIL, elle est caractéristique de l'époque.
Elle fut construite afin d'éviter aux paroissiens la montée vers Saint Martin très ardue en particulier l'hiver. Elle abrite quatre tableaux magnifiques, restaurés en 2000, grâce à la donation d'une famille de Laives.

Eglise St Martin du bourg

Retour aux albums photos Retour aux albums photos
Si vous souhaitez nous aider à financer l'hébergement du site cliquez. Merci

Ne plus voir cette pub ?
  Si vous souhaitez nous aider à financer l'hébergement du site cliquez. Merci
 
1 visiteur connecté actuellement. Copyright © 2007 - par Noël LAURENT - Tous droits réservés - Reproduction interdite sans l'accord écrit de l'auteur.
Pour fonctionner ce site requiert que les cookies et le Javascript soient activés.
Une résolution 1024*768 minimum et le navigateur Firefox sont conseillés. Cliquez ici pour en savoir plus.
Vous faites partie des 386246 personnes qui ont visit notre site. Merci